Témoignage de Marie

Peu nous importait le sexe du bébé mais sans savoir pourquoi nous nous projetions plus avec un petit garçon qu’avec une petite fille. Et pour preuve, nous avions depuis longtemps choisi un prénom pour un garçon mais ne tombions pas d’accord pour une fille.
Dès le début de la grossesse nous savions que nous voulions connaître le sexe du bébé avant l’accouchement. À la fois pour se projeter, pour confirmer nos envies de prénom mais aussi pour lui acheter des vêtements, lui aménager sa chambre, lui construire son univers mais surtout pour interagir et communiquer avec lui à travers le ventre !

Nous avons su le sexe de bébé à la fin du quatrième mois lors d’un rendez-vous chez le gynécologue. Il nous avait dit ne pas être sûr de pouvoir le voir et le confirmer, et au pire, nous avions rendez-vous pour l’échographie du deuxième trimestre deux semaines après.
Et pour la petite anecdote…
Le jour où nous avions rendez-vous chez le gynécologue pour la visite du quatrième mois (et pour laquelle il nous avait dit qu’il ne serait pas sûr de voir le sexe), mon conjoint n’était pas là à cause du travail. Mais du coup nous avions prévu tout un scénario et avions acheté une petite carte sur laquelle le médecin marquerait le sexe et que l’on ouvrirait ensemble. Me voilà donc dans le bureau du docteur en train de lui faire cette requête un peu particulière, qu’il a tout de suite acceptée ! Du coup pendant l’échographie je ne regardais pas trop. Et pendant que je me rhabillais, il a écrit ce qu’il avait à écrire et a mis la carte dans une enveloppe fermée. Je suis rentrée chez moi, on était vendredi soir, et j’ai attendu jusqu’au dimanche soir que mon conjoint rentre pour que nous ouvrions ensemble l’enveloppe… Une vraie torture car depuis quelques jours, je ne sais pas pourquoi, j’étais persuadée que c’était une fille. Nous nous sommes assis et avons ouvert l’enveloppe et la carte ensemble… UN GARÇON ! Nous étions fous de joie !! Et nous nous sommes projetés encore plus facilement jusqu’au jour J.

Sans tomber dans un excès de bleu, le fait de savoir que notre bébé était un garçon nous a aidé à choisir quelques éléments de décoration pour sa chambre, à peaufiner la liste de naissance et surtout à acheter plein de petites tenues adorables.
Ça nous a également permis de dévoiler à tout le monde le prénom que nous avions choisi et de laisser la famille s’adapter à ce prénom un peu moderne. Tous nos proches ont pu ainsi commencer à se projeter avec ce petit garçon et ils ont tous pu participer à la préparation de son arrivée.
Nous avons préféré dévoiler le prénom et le sexe du bébé à tous nos proches bien avant sa naissance car pour nous c’était important que tout le monde se fasse à l’idée et envisage l’avenir avec ce petit bout.

Marie Gil

https://www.instagram.com/marie_mew/