Témoignage d’Emmeline

La grossesse et son lot de surprises… !

La première surprise fut le fait d’apprendre que j’étais enceinte ! Quelle merveilleuse surprise tant attendue ! La deuxième surprise fut le fait d’apprendre qu’il n’y avait pas un bébé mais deux bébés… OMG !!! Et là c’est un tremblement de terre, un raz de marrée, que dis-je ? Un tsunami !

En découle alors la troisième surprise avec la sur-médicalisation de la grossesse : batterie d’examens, rendez-vous et échographies tous les mois…
Vient alors le moment, l’heure, de la fameuse prise de sang pour savoir si l’on fait du diabète de grossesse. Franchement, ça ne me stressait pas du tout, je n’en avais pas fait pour ma première grossesse, je ne voyais pas pourquoi ça changerait ! Et puis tout se déroulait très bien malgré le fait qu’ils soient deux, malgré la fatigue et la prise de poids !

Donc rendez-vous avec le gynécologue pour interpréter les résultats de cette fameuse prise de sang ! Et là le verdict tombe : « Vous avez très certainement un diabète gestationnel. »  Quoi ? Comment ? Mais qu’est-ce qu’il me dit ? Il me lance ça comme ça ! Je lui dis alors qu’il faut que je fasse le test du glucose, le truc pas très bon à avaler et où l’on reste la matinée au laboratoire, et là il me dit que dans mon cas ce ne sera pas la peine car il ne faut pas dépasser 0,92/litre dans le sang et que je suis pile poil à 0,92 et vu que je suis en grossesse gémellaire (ce qui est un facteur favorable au risque de diabète) et que mon papa est diabétique (risque génétique) et bien je suis diabétique et il faut que je sois suivie par un endocrinologue… « Euh un endo-quoi ??? » Mais oui le médecin spécialisé dans les hormones et les sécrétions internes ! Bon et bien quand il faut, il faut !
Je prends donc rendez vous en urgence (oui c’est une urgence en tant que femme enceinte et surtout enceinte de jumeaux !). L’endocrinologue fait tout un questionnaire et vu mon terrain favorable (grossesse gémellaire et la génétique) elle en conclut elle aussi que je suis diabétique et que je dois suivre un régime spécial sans sucre et surtout que je dois contrôler ma glycémie avant et après chaque repas. Et c’est à ce moment précis que je me rends compte de ce qui m’attend pour la fin de la grossesse…

De base, je suis plutôt très gourmande et j’aime bien manger, préparer des gâteaux et gourmandises pour tous et pour moi ! Mais enceinte, ce plaisir est décuplé ! Je mange beaucoup plus, j’ai tout le temps faim et je mange sucré… Je suis mal barrée !
Alors j’écume les sites internet pour avoir des recettes pour diabétiques, je file dans les rayons spécialisés des magasins pour acheter du « sans sucre »… La semaine, j’arrive plutôt à bien gérer, mais le week-end quand on sort, c’est vraiment compliqué… Je dois me priver de choses qui me tente tellement… Ce n’est vraiment pas facile. Et puis parfois je me dis : « Oh c’est bon juste  une part de gâteau… » Mais quand je me pique… Aïe aïe aïe, le taux s’envole… J’ai aussi beaucoup de mal à me dire que manger du sucre peut avoir un effet néfaste sur mes bébés ou sur mon accouchement. Ce n’est donc pas facile à gérer ! Après je me rassure en me disant que ce n’est que pour quelques mois, il y a des gens qui sont diabétiques à vie, alors je relativise et je me dis que je ne suis pas la plus malheureuse du monde !

Il ne faut pas oublier qu’il faut se piquer le bout du doigt pour avoir sa petite goutte de sang… Et ça non plus ça n’a pas été facile au début. Je m’y prenais à deux ou trois fois ! Ou alors quand on était pas à la maison, j’avais plus de mal à me piquer, je ne sais pas pourquoi.
Au final, je ne l’ai pas si mal vécu que ça ! Ce n’est pas facile, certes, mais je me disais qu’il y avait pire que moi et que c’était pour ma santé et celles de mes bébés.

Mon accouchement s’est très bien passé et mes bébés étaient en bonne santé. Gabin était un peu en hypoglycémie à la naissance, mais ça s’est vite résorbé. Eux aussi se sont fait piquer pour surveiller leur glycémie pendant leurs premières 48h. Rien à signaler ! Même pas de suivi en grandissant ! Juste moi, j’ai refait une prise de sang quelques mois après l’accouchement, et là encore rien à signaler !

Emmeline

https://www.instagram.com/emmeline_et_napaga/