Témoignage de Dorothée

Nous sommes restés seuls, en famille, de longues minutes à la serrer dans nos bras, l'embrasser pour lui dire au revoir. Nous avons faits de belles photos pour nous souvenir toujours de notre trop courte rencontre. Mes bras se rappellent de son poids. Elle était à la fois tellement là et déjà partie. Puis il a fallu la confier aux sages-femmes, un déchirement.
Lire le témoignage

Témoignage de Marine

Et puis, d’une seule voix nous avons dit : « Stop ! » Nous avions senti qu'il était déjà parti… Le voir, là, endormi, bien trop loin… Et puis, il fallut aller à l’hôpital. Gabin au creux de mes bras dans le camion des pompiers… Les médecins qui tentent de nous soutenir, de nous guider sur cette route si sombre qui nous attend mon homme et moi… La séparation.
Lire le témoignage