Témoignage d’Aurore

Ma grossesse s’est compliquée au début du sixième mois de grossesse, j’étais en Menace d’Accouchement Prématuré. C’est lui qui a pris soin de moi et de notre fils ; c’est encore lui qui a insisté pour que l'on aille à l’hôpital lorsque je sentais mon bébé bouger trop bas dans mon ventre. C’est lui qui me soutenait lorsque mes ligaments me torturaient et que je ne pouvais plus me relever ou m’allonger. C’est encore lui qui est resté à mes côtés lorsque j’ai été hospitalisé à 33 SA, lui qui était là lorsque l'on me posait le cathéter et que l'on m’injectait le produit pour faire maturer les poumons de notre bébé.
Lire le témoignage

Témoignage de Nativi

Avec mon mari, nous nous considérons comme des égaux sur tout point de vue, et notre vie, nous la partageons à 100 %. Il n'y a pas de distinction de genre qui détermine notre quotidien, je cuisine, il cuisine, il bricole, je bricole. Nous sommes plutôt fusionnels, et partageons tout. Mais pour la première fois dans notre couple, avoir un enfant nous orientait vers une différenciation des genres, puisque c'est moi, en tant que femme qui portait l'enfant et lui en tant qu'homme qui accompagnait sa femme dans cette aventure.
Lire le témoignage

Témoignage de Marie

De manière plus générale, il a été très présent pendant toute la grossesse et m’a accompagné à tous les rendez-vous médicaux et s’est énormément investi. Nous sommes allés ensemble faire la liste de naissance, il s’est intéressé à plein de choses concernant le matériel de puériculture et se sentait déjà très protecteur. Il a monté plusieurs « objets » de puériculture lui-même, m’a aidé à choisir la décoration de la chambre, à positionner les meubles de telle ou telle façon…
Lire le témoignage