Témoignage d’Audrey

Je n’avais pas d’énergie, je ne savais même pas à quoi je pensais pendant la journée. J’avais l’impression d’être un robot. J’étais réglée pour prendre soin de ma fille. Lui donner à manger, la laver, la changer, lui faire des câlins. Moi où j’étais pendant tous ces moments-là ? Je ne sais pas. Aujourd’hui lorsque j’essaie de me souvenir d’une journée type pendant mon congés maternité, j’ai du mal à savoir ce que je faisais réellement.
Lire le témoignage

Témoignage d’Esther

Ma famille, elle-même était dans l’incompréhension de ce qui pouvait nous arriver. Peut-être même dans l’ignorance ou certainement plus dans le déni. Je n’arrivais pas à leurs faire comprendre la détresse dans laquelle je me trouvais. Je voulais leurs dire à quel point j’étais heureuse d’avoir ma fille mais aussi à quel point j’étais fatiguée et seule. Cette impression de vide malgré l’omniprésence de cet enfant qui pleurait toute la journée. 
Lire le témoignage