Témoignage de Kim

Quelques mois après la naissance de Bianca, mon aînée, je savais que je voulais lui donner un petit frère ou une petite sœur. On a attendu un an et demi avant de mettre bébé 2 en route parce-que c’était important pour nous de profiter de Bianca seule avant d’agrandir encore la famille.

Je suis tombée enceinte très vite et quelques jours avant que je n’apprenne moi-même que j’étais enceinte, Bianca est devenue plus distante, plus capricieuse (comme si elle sentait que quelque chose se tramait). Nous avons décidé de ne rien lui dire avant la première échographie et le moment venu, nous lui avons expliqué qu’il y avait un bébé dans le ventre de maman et que c’était sa petite soeur. Sur le coup elle nous a ignorés, mais nous avons vite compris que l’information était bien passée puisque s’en est suivi plusieurs nuits où elle se réveillait en larmes disant : « Papa, maman, bébé. » en boucle pour finalement finir ses nuits blottie contre mon mari dans notre lit.
Les mois passant, mon ventre s’est arrondi et Bianca est devenue curieuse et attentionnée alors qu’elle était distante et inquiète au début. Quand je sentais le bébé bouger, j’appelais Bianca pour qu’elle pose sa main sur mon ventre et quand elle le sentait elle disait en s’esclaffant : « Baby-sister elle danse ! » À l’approche de la naissance, Bianca est re-devenue plus anxieuse et faisait des crises d’hystérie irrationnelle ce qui m’angoissait quant à l’accueil qu’elle allait réserver à sa petite sœur. Le week-end avant la naissance, nous avons proposé à Bianca de choisir un doudou pour sa Baby-sister et c’est avec un grand plaisir qu’elle a choisi un joli hippopotame.

Le lendemain de la naissance de Céleste, Bianca est venue rencontrer sa petite sœur à la maternité. Je rêvais de ce moment depuis bien longtemps mais étais habitée à la fois par l’impatience et l’angoisse. Je voulais tellement que ça se passe bien et que Bianca soit heureuse ! Et mon rêve s’est réalisé ! En rentrant dans notre chambre, Bianca s’est précipitée vers le berceau de Céleste demandant de la prendre dans les bras et de lui faire des bisous. J’en ai pleuré tellement c’était beau ! Depuis notre retour à la maison il y a un mois et demi, Bianca est très attentionnée avec sa petite sœur. Elle veut sans arrêt lui faire des câlins et des bisous et est extrêmement fière de dire à qui veut l’entendre : « c’est ma Baby-Sister ! »

Si on me demande ce qui a mon sens a fait de cette période de transition un succès je dirais qu’on a à tout moment de notre grossesse et après la naissance été très à l’écoute de Bianca, la laissant s’exprimer et acceptant les angoisses qu’elle pouvait avoir. Nous avons aussi beaucoup parlé du bébé à venir et de comment ça allait être après, n’omettant pas qu’un bébé ça pleure, ça ne joue pas au début, que ça va prendre beaucoup de temps à papa et maman et qu’on allait avoir besoin de son aide. Après la naissance nous avons mis en place des dispositifs pour que Bianca ait des moments exclusivement avec moi et/ou son papa.
Par exemple, je demande à sa nounou de rester 1h de plus chaque soir, heure pendant laquelle je lui confie Céleste pour rester avec Bianca uniquement. Nous valorisons quotidiennement Bianca dans son nouveau rôle de grande sœur, lui demandant de nous aider pour de petites tâches et la remerciant pour l’aide qu’elle nous apporte. Nous mettons aussi beaucoup en exergue tout ce qu’elle peut faire que sa sœur ne peut pas encore faire (manger puisqu’elle n’a pas de dents, aller au parc, etc.).

Je pense qu’il n’y a pas une formule magique et que chaque couple doit s’adapter au contexte et au caractère de son aîné, mais l’écoute est probablement l’une des clefs universelles au bon accueil d’un nouvel enfant. Nous savons que la jalousie se manifestera certainement un jour (et ce sera tout à fait normal) mais nous accueillerons ce sentiment avec la même écoute et empathie que nous avons eu avec Bianca pendant ma grossesse puisque finalement elle a le droit d’être jalouse…

Kim

https://www.instagram.com/jolies_chouettes/